Papillon cosmique ou burger interstellaire ? Ce disque formant planète est le plus grand jamais vu | Dmshaulers

a gathering of pink and blue gasses in the center takes the shape of a butterfly with its wings spread, all against the black of space with a few blurry stars smattered about.

Le plus grand chantier de construction planétaire jamais vu, s’étendant sur des centaines de milliards de kilomètres, pourrait bien être projeté dans une ombre immense qui accentue son apparence bizarre. Bref, on dirait un papillon cosmique – et on l’a ignoré pendant des années.

L’objet, connu sous le nom d’IRAS 23077+6707, a été initialement catalogué comme source d’émission infrarouge par le satellite d’astronomie infrarouge (IRAS) dans les années 1980. Puis en 2016, alors qu’il menait une enquête sur galaxies actives dans la région de la constellation de Céphée, l’astronome Ciprian Berghea de l’Observatoire naval américain l’a récupéré par hasard grâce au Panoramic Survey Telescope and Rapid Response System (Pan-STARRS).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *