Nolan Siegel remplace Agustin Canapino chez IndyCar Road America après des abus en ligne | Dmshaulers


LAC ELKHART, Wisconsin. — Dans le dernier rebondissement d’une vilaine histoire d’abus et de haine sur les réseaux sociaux, Agustin Canapino “prend un congé” de la Dallara-Chevrolet n°78 de Juncos Hollinger Racing ce week-end à Road America.

Nolan Siegel, vainqueur de l’Indy NXT, qui a tenté de participer à l’Indy 500 le mois dernier après avoir fait ses débuts en IndyCar lors de l’ouverture de la saison 2024, fera son deuxième départ en carrière à la place de Canapino.

Dans un communiqué, Juncos Hollinger Racing a déclaré : “La croissance des abus et du harcèlement en ligne à la suite des événements de cette semaine a conduit à une expérience très difficile pour Canapino, l’équipe et l’ensemble des fans d’IndyCar, ainsi que pour Agustin et sa sécurité. Le reste des concurrents doit être considéré en premier. Les abus, la haine et le harcèlement sous toutes leurs formes nuisent à ce sport et nous devons donner la priorité au bien-être mental et physique de nos pilotes et de nos concurrents.

Le parcours routier panoramique d’Elkhart Lake, dans le Wisconsin, organise son arrêt annuel en juin.

“Les abus en ligne sont inacceptables et nous devons nous assurer que nos pilotes sont préparés mentalement et physiquement lorsqu’ils montent dans la voiture”, a déclaré Brad Hollinger, copropriétaire de Juncos Hollinger Racing.

“Nous regrettons les événements qui ont conduit à ce scénario”.

La déclaration de l’équipe ne faisait aucune référence au copropriétaire de l’équipe, Richardo Juncos.

Lors de la diffusion des essais d’IndyCar sur le Peacock, Georgia Henneberry de NBC Sports a rapporté que Canapino était sur la piste vendredi avant que l’équipe ne mette Siegel dans la voiture.

NBCSports.com s’est entretenu exclusivement avec David O’Neill, directeur de l’équipe Juncos Hollinger, à propos de la décision de retirer Canapino de Chevrolet après que Siegel ait terminé son premier entraînement avec l’équipe vendredi après-midi à Road America.

“C’est arrivé assez rapidement”, a déclaré O’Neill à NBCSports.com. “Ce que nous faisons, c’est prendre soin de notre personnel. Agustin est employé et nous surveillons la situation depuis dimanche à 15 heures à Détroit. Nous avons publié notre déclaration selon laquelle nous n’allons plus en parler. Nous avons fait, que faire Nous avons soutenu que nous ne sommes pas d’accord avec les abus en ligne.

“De toute évidence, vous ne pouvez rien y faire. Cela a empiré de plus en plus pour une raison quelconque et cela a commencé à affecter Agustin.

“À ce stade, nous avons dû examiner attentivement la situation dans son ensemble et comprendre ce qu’il ressentait, s’il était prêt pour un week-end comme celui-ci et s’il pouvait s’y engager.

“Au fur et à mesure que la semaine avançait, on se rapprochait de plus en plus d’une décision. Nous avons pris la décision vers 13 heures aujourd’hui. Nous lui avons parlé et lui avons dit : “Tous les abus mentaux que vous subissez, nous allons vous appeler pour vous faire sortir de la voiture ce week-end”, ce que nous avons fait.

O’Neill a admis que Canapino voulait rester dans la voiture pour piloter le Grand Prix XPEL de dimanche à Road America, malgré les troubles internationaux auxquels le pilote argentin est confronté.

“Comme tout le monde, c’est un coureur et il voulait courir”, a déclaré O’Neill. “Nous devons également penser à l’aspect sécurité, à savoir s’il est prêt à le faire. Toutes les erreurs commises, qu’il les ait commises ou non, constituent un risque. C’est notre travail, nous devons prendre des décisions, et c’est une décision éclairée que nous avons prise, alors nous l’avons suivi.

La décision est intervenue un vendredi mouvementé au cours d’une semaine déjà intense pour JHR qui est devenue encore plus chaotique après 20 minutes de séance d’essais libres de vendredi. Romain Grosjean, au volant de la n°77 de l’équipe, s’est retrouvé nez en premier dans la barrière de pneus du virage 14. Grosjean allait bien après l’incident.

Grosjean s’écrase après l’entraînement à Road America

Romain Grosjean s’écrase lors de la première séance d’essais du Grand Prix IndyCar à Road America après avoir sauté le gravier et heurté la barrière des pneus.

La décision de mettre Siegel dans sa deuxième voiture fait suite à un incident survenu dimanche dernier au Grand Prix de Détroit. Le pilote Arrow McLaren, Theo Pourchaire, qui a été pénalisé après avoir percuté Canapino pendant la course, a déclaré avoir reçu des abus en ligne et des menaces de mort de la part des fans de Canapino.

Arrow McLaren et JHR ont tous deux publié des déclarations condamnant la haine en ligne. Mais jeudi, Arrow McLaren a rompu son alliance stratégique avec JHR suite à l’activité sur les réseaux sociaux de Canapino, qui a écrit qu’il avait également été victime d’abus et a également aimé plusieurs messages se demandant si Pourchaire avait reçu des menaces.

“Cette décision fait suite à des actions qui ont eu lieu plus tôt cette semaine sur les réseaux sociaux en relation avec un incident survenu sur la piste”, a déclaré Arrow McLaren dans un communiqué annonçant la fin de son alliance JHR. “Comme le reflète le code de la communauté des médias sociaux de l’équipe, Arrow McLaren ne tolérera aucune forme d’abus ou de discrimination et condamne complètement les abus en ligne dirigés contre notre équipe et notre pilote.”

IndyCar a également publié une déclaration jeudi : “Personne ne devrait être victime d’abus ou de menaces en ligne. IndyCar a été en contact avec les deux équipes pour discuter de cette question et déterminer où nous en sommes. Nous avons tous la responsabilité de favoriser une atmosphère accueillante et fortement condamner les violations flagrantes de la conduite en ligne.

Dans sa déclaration de vendredi, JHR a déclaré qu’il “travaillait directement avec IndyCar pour créer une meilleure communauté pour nos fans, pilotes et membres de l’équipe qui s’unissent pour faire de l’IndyCar un sport accueillant pour tous”.

O’Neill a déclaré à NBCSports.com que la fin de l’alliance entre les deux équipes est un gros revers pour Hollinger de Junco.

“C’est certainement un coup dur pour nous”, a déclaré O’Neill. “Nous devons juste nous ressaisir et passer à autre chose. Nous apprécions l’alliance et lorsque nous avons travaillé ensemble, nous avons fait du bon travail. C’est dommage que cela se termine.

“Il y a quelques équipes Chevrolet. Nous sommes encore sous le choc de la semaine dernière. L’essentiel est de stabiliser l’équipe. Nous avons 60 ou 70 personnes ici qui comptent sur nous pour prendre de bonnes décisions.”

C’est la troisième fois au cours des deux dernières saisons que Canapino est impliqué dans une situation d’abus de conduite en ligne. Callum Ilott, ancien coéquipier de l’année dernière a été menacé après avoir été impliqué dans des incidents avec Canapino à Long Beach et WeatherTech Raceway Laguna Seca.

“Vous n’avez aucun contrôle sur les choses sur les réseaux sociaux, surtout quand cela implique des pays”, a déclaré O’Neill. “C’est comme un match de football. Si je soutiens une équipe et que vous soutenez une équipe et qu’un penalty est prononcé, que vous soyez d’accord ou non et qu’un but est marqué, l’appel est valable et il n’y a rien, vous pouvez y faire.

“Nous ne pouvons pas le contrôler. Nous pouvons seulement rester et le comprendre, rester au courant et essayer de contrôler notre personnel.”

IMG_0540.jpeg

Nolan Siegel se prépare pour son premier entraînement avec Juncos Hollinger Racing — Bruce Martin Photo

Siegel fut rapidement mis en action.

Alors que les essais libres de vendredi étaient sur le point de commencer, l’équipage a travaillé frénétiquement pour préparer le siège et les pédales de la voiture en fonction du nouveau pilote. Des ajustements ont dû être effectués et le pilote Indy NXT a pu se mettre sur la bonne voie pour effectuer 18 tours autour du parcours routier de 14 virages et de 4,014 milles. Son meilleur tour était de 137,488 mph.

Alex Palou de Chip Ganassi Racing a été le plus rapide à 140,063 mph dans la Honda DHL n°10, suivi de Colton Herta d’Andretti Global à 139,955 mph dans la Honda Gainbridge n°26. Santino Ferrucci a terminé troisième à 139,804 mph dans la Chevrolet n°14 d’AJ Foyt Racing.

“Sur la route, je pense que la séance s’est très bien déroulée”, a déclaré Siegel. “Nous n’avons eu aucun problème à traverser ce que nous voulions traverser. J’ai progressé à chaque tournant. J’étais super conservateur. Se lancer dans cette aventure n’est pas la chose la plus facile. Ce n’est pas non plus une voie facile de simplement sortir et de pousser fort depuis le début. Cette piste est très exigeante et très rapide, donc j’ai pris mon temps pour me mettre à niveau. J’ai l’impression que tout s’est bien passé et que nous avons maintenant une bonne base sur laquelle travailler.

“Maintenant, je sens que nous pouvons faire en sorte que le week-end se déroule correctement. Je peux rencontrer tout le monde car je n’avais que 15 minutes pour me préparer. Ce n’est pas une situation facile, mais je suis vraiment heureux d’être ici et excité de travailler avec l’équipe.

O’Neill a déclaré que Siegel était le meilleur pilote disponible sur le terrain, capable d’être prêt pour la séance d’essais libres de vendredi dans un délai aussi court.

“Cela aide certainement et évidemment il y a plus de pilotes qui ne sont pas ici dans le paddock”, a déclaré O’Neill. « Nous avons eu une demi-heure pour tout mettre en place. Il a de l’expérience. C’est un jeune pilote sensé et il est l’avenir. Nous en avons profité pour le mettre dans la voiture.

“Je pense que Nolan a fait un excellent travail. Il était là-haut. Il n’est pas si loin. L’expérience qu’il a sur la piste, en sautant d’une autre voiture, c’est complètement différent et la piste n’a littéralement aucune adhérence ici. C’est une caractéristique et non une bug et c’est quelque chose auquel il s’est habitué assez rapidement. Nous allons le soutenir tout au long de ce week-end, lui donner une bonne voiture sous lui et voir ce qu’il peut en faire.

En raison du lien d’Arrow McLaren avec Canapino quittant la voiture pour Siegel, NBCSports.com a tenté de parler avec Pourchaire et le directeur de l’équipe Arrow McLaren, Gavin Ward.

Le personnel des relations publiques d’Arrow McLaren a refusé de mettre à disposition Pourchaire, affirmant que Ward était “inondé”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *