L’Université Howard retire à Diddy un diplôme honorifique | Dmshaulers

L'Université Howard retire à Diddy un diplôme honorifique

Le conseil d’administration de l’Université Howard, une université historiquement noire de Washington DC, a décidé de retirer à Sean “Diddy” Combs son diplôme honorifique.

Cette annonce intervient après que CNN a publié une vidéo de vidéosurveillance du producteur de hip-hop frappant une ex-petite amie dans le couloir d’un hôtel.

Dans un communiqué vendredi, l’université a déclaré que son “comportement tel que capturé dans une vidéo récemment publiée est si fondamentalement incompatible avec les valeurs et les convictions fondamentales de l’Université Howard qu’il n’est plus jugé digne de détenir la plus haute distinction de l’institution”.

Le rappeur s’est excusé après la diffusion de la vidéo le mois dernier pour l’attaque contre la chanteuse Cassandra “Cassie” Ventura.

“J’étais dégoûté quand je l’ai fait. Je le suis maintenant”, a déclaré M. Combs dans son communiqué.

“Je suis parti et j’ai demandé l’aide d’un professionnel. J’ai commencé à suivre une thérapie, une cure de désintoxication. J’ai dû demander à Dieu sa miséricorde et sa grâce. Je suis vraiment désolé.”

L’Université Howard a décerné le diplôme à M. Combs en 2014. Elle a indiqué dans son communiqué qu’elle mettrait également fin à une bourse en son nom et mettrait fin à un « accord-cadeau » de 2016 avec le rappeur.

Cet accord représentait un don de 1 million de dollars (785 000 £) qu’il avait fait par l’intermédiaire de sa fondation.

La Fondation Sean Combs n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Le communiqué de l’université indique que le nom de M. Combs sera supprimé de tous les documents répertoriant les titulaires de diplômes honorifiques.

“L’université est inébranlable dans son opposition à tout acte de violence interpersonnelle”, indique le communiqué.

Quatre femmes, dont son ancienne compagne Ventura, ont porté plainte contre le musicien, l’accusant d’abus sexuels et physiques.

Le procès de Mme Ventura a été réglé en novembre et M. Combs a nié toutes les allégations d’agression sexuelle.

Dans un communiqué publié en décembre dernier, M. Combs s’est défendu contre ce qu’il a qualifié d'”allégations écoeurantes” formulées par “des individus à la recherche d’un salaire rapide”.

“Laissez-moi être absolument clair : je n’ai commis aucune des choses terribles qui sont alléguées”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il se battrait pour blanchir son nom.

En mars, des agents fédéraux ont perquisitionné deux maisons appartenant à la star “dans le cadre d’une enquête en cours” sur un trafic sexuel.

Son avocat a qualifié cet acte d’« embuscade sans précédent » et d’« excès flagrant de force militaire » et a maintenu l’innocence de son client.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *