Les séries éliminatoires deviennent réelles pour les Rangers | Dmshaulers


Marc Cannizzaro

LNH

Les séries éliminatoires sont sur le point de commencer sérieusement pour les Rangers.

Chaque fois que la date du premier match entre les Rangers et les Hurricanes lors de leur rencontre de deuxième tour est annoncée par la LNH, c’est à ce moment-là que la quête des Rangers de leur première Coupe Stanley en 30 ans devient réelle.

Oui, les Rangers ont disputé quatre matchs depuis la fin de la saison régulière. Mais ces matchs se sont déroulés contre une équipe limitée des Capitals de Washington qui, selon certains, n’avait pas sa place en séries éliminatoires après avoir accordé 37 buts de plus qu’elle n’en avait marqué en saison régulière.

Le capitaine des Rangers, Jacob Trouba, qui a participé à l'entraînement mercredi, a déclaré que les Rangers doivent pouvoir rester au frais dans leur propre zone lorsque les Hurricanes commenceront à envahir leur zone.
Le capitaine des Rangers, Jacob Trouba, qui a participé à l’entraînement mercredi, a déclaré que les Rangers doivent pouvoir rester au frais dans leur propre zone lorsque les Hurricanes commenceront à envahir leur zone. Robert Sabo pour le New York Post

Vous jouez contre celui qui est sur votre emploi du temps et vous ne vous en excusez pas. Les Rangers ne doivent donc aucune excuse à personne pour avoir balayé les Capitals au premier tour.

Plus de Marc Cannizzaro

Mais les Capitals étaient une équipe offensivement difficile avec un gardien de but inexpérimenté face à une équipe de Rangers plus explosive et expérimentée qui se trouve avoir l’un des meilleurs gardiens du match et qui a des objectifs beaucoup plus réalistes pour lever le verre en juin.

Alors maintenant, le coût des affaires augmente pour les Rangers dans cette ronde contre une équipe de la Caroline qui a terminé à seulement trois points d’eux dans la division métropolitaine de la Conférence Est et qui a été devancé par les Islanders en cinq matchs mardi soir.

Les Hurricanes ont été la classe de la division au cours des dernières années jusqu’à ce que les Rangers remportent le Trophée des Présidents cette saison.

Chez les Hurricanes, les Rangers sont confrontés au défi de réorganiser leur jeu pour combattre une équipe offensive plus rapide et plus compétente après avoir combattu dans une série contre une équipe des Capitals qui était physique juste pour être physique dans le but de ralentir les Rangers plus qualifiés.

Parmi les seules véritables menaces des Capitals figuraient leurs deux étoiles vieillissantes bien au-delà de leur apogée respective, Alex Ovechkin, qui a été rendu sans but et invisible pour la série, et TJ Oshie, qui a fait plus de nouvelles lorsqu’il a été envoyé au protocole de commotion cérébrale après un coup sûr. par le meilleur buteur des Rangers Artemi Panarin lors du match 2. Dylan Strome a été le meilleur buteur de Washington en saison régulière avec 67 points et n’a pas été un facteur.

Dire que les Hurricanes présentent un peu plus de défis à la défense des Rangers que les Capitals est un euphémisme. La Caroline compte cinq joueurs avec 50 points ou plus, dont Sebastian Aho avec 36 buts, Seth Jarvis avec 33, Teuvo Teravainin avec 26, Martin Necas avec 24 et Andrei Svechnikov avec 19.

L'entraîneur des Rangers Peter Laviolette s'adresse aux médias mercredi.
L’entraîneur des Rangers Peter Laviolette s’adresse aux médias mercredi. Robert Sabo pour le New York Post

Même le défenseur Brady Skjei, l’ancien des Rangers, totalise 13 buts et 34 passes pour 47 points, ce qui ferait de lui le quatrième meilleur buteur de l’alignement de Washington.

Les Capitals se sont classés 28e parmi 32 équipes avec 220 buts marqués en saison régulière. Les Hurricanes ont terminé septièmes avec 279.

Ainsi, lorsque les Rangers sont retournés à l’entraînement mercredi après que l’entraîneur Peter Laviolette a donné deux jours de congé aux joueurs, une grande partie de l’attention s’est tournée vers l’arrêt de l’offensive de la Caroline.

“Il peut être difficile de jouer contre eux si vous ne relâchez pas leur pression”, a déclaré l’attaquant des Rangers Jimmy Vesey après l’entraînement. « Ils jouent avec beaucoup de rythme et beaucoup d’échecs-avant, pas nécessairement des coups écrasants. Nous devons donc être mentalement vifs et prêts pour cela.

L’attaquant des Rangers Alex Wennberg, une acquisition de mi-saison apportée pour ces séries éliminatoires, a qualifié les Hurricanes de « équipe difficile à affronter ».

“Ils patinent, ils bougent et ils sont agressifs”, a déclaré Wennberg.

«Ils sont rapides, ils lancent beaucoup de rondelles au filet et ils pullulent parfois», a déclaré le capitaine des Rangers Jacob Trouba. « Il suffit de rester cool dans sa propre zone et de sortir la rondelle. Ils arrivent par vagues. Ils obtiennent beaucoup de vues en ligne.

Bien plus que les Capitals, qui ont réalisé en moyenne environ 25 tirs par match. match de la première série. Les Hurricanes ont totalisé près de 600 tirs au but de plus que les Capitals en saison régulière.

“Ils sont très habiles à l’avant et ont beaucoup de puissance de feu pour tirer la rondelle”, a déclaré le défenseur des Rangers K’Andre Miller. “Nous allons devoir être encore meilleurs défensivement.”

Tout le monde doit être meilleur, y compris le gardien Igor Shesterkin, qui a été fantastique contre les Capitals mais qui sera mis à rude épreuve au cours des deux prochaines semaines.

“Nous savons que ça va être rapide, nous savons que ça va être compétitif”, a déclaré Laviolette. “Il faut être prêt pour ça. Il faut être prêt du point de vue de la vitesse et de la compétitivité.»

Lorsqu’on lui a demandé ce que son équipe avait retiré de la série de Washington, Laviolette a répondu : « Je pensais que Washington a joué très fort. Ils ont vérifié fort. Il n’y avait pas beaucoup d’espace dans la zone offensive. Cependant, certaines de ces similitudes, je pense, viendront (dans la série Caroline). C’était une série difficile.

Ce n’était que le nom du hockey en séries éliminatoires.

Les véritables séries éliminatoires des Rangers commencent contre les Hurricanes et ils espèrent pouvoir résister à la tempête.




Charger plus…









Copiez l’URL à partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *