Juan Soto quitte le jeu avec une gêne à l’avant-bras gauche | Dmshaulers


NEW YORK – Nous nous dirigeons vers un retard de pluie de 56 minutes jeudi soir contre. Minnesota, les Yankees ont conduit en début de cinquième manche de rebond et ont répondu après que les Twins ont menacé de réduire l’écart grâce à leur avantage précoce. De l’autre côté du retard, la puissance de la star de New York a été sensiblement réduite lorsque Juan Soto est parti avec une gêne à l’avant-bras gauche lorsque le début de la sixième a finalement commencé. Alex Verdugo a pris sa place dans l’alignement.

Après la victoire 8-5 des Yankees, Soto et le manager Aaron Boone ont partagé que le voltigeur droit souffrait de douleurs depuis 1 à 2 semaines. Pendant le retard dû à la pluie, Soto et le médecin de l’équipe, le Dr. Chris Ahmad qu’il valait mieux le sortir par prudence. Il subira une nouvelle imagerie vendredi.

“Nous avons tous décidé de ne pas recommencer à nous échauffer après être restés assis ici (dans le club-house) pendant une heure”, a déclaré Soto. “Nous ne voulions pas risquer quelque chose comme ça, alors nous avons simplement décidé d’arrêter.”

Boone a déclaré : “C’est juste quelque chose qui le dérange depuis environ une semaine, il suit un traitement pour cela. Cela ne l’a pas vraiment affecté dans ses activités de baseball, ses lancers, ses balancements ou quoi que ce soit.”

Soto, qui a atteint la base en toute sécurité avec deux buts sur balles en trois apparitions au marbre avant de partir, a dû mener en fin de sixième. Il ne semble pas y avoir eu d’événement antérieur sur le terrain ayant déclenché le retrait de Soto. Il a effectué deux lancers au deuxième but en début de cinquième, un depuis le coin droit sur le double d’Alex Kirilloff et un autre sur le simple RBI de Carlos Santana. Les vitesses des lancers de Soto sur ces jeux étaient respectivement de 75,3 mph et 58,4 mph.

Selon Soto, il n’y a pas eu un seul lancer ou swing qui ait suscité des inquiétudes jeudi soir. Il a également déclaré qu’il ne se souvient pas d’un incident qui a causé la douleur lorsqu’elle a commencé il y a quelques semaines, mais que celle-ci persistait au cours de ses activités quotidiennes. Soto a également partagé que c’était la première fois de sa carrière qu’il ressentait cette douleur spécifique à l’avant-bras.

“En fait, je me suis réveillé un jour et j’ai ressenti une sensation d’oppression et d’inconfort dans mon avant-bras”, a déclaré Soto. “Nous y avons travaillé et nous avons essayé de nous en sortir et cela n’a pas abouti.”

Soto est intervenu jeudi soir comme l’un des talismans clés des Bombers du Bronx, qui ont remporté leur huitième victoire consécutive. Le cogneur gaucher a frappé .365/.488/.841 lors de ses 18 derniers matchs, écrasant huit circuits et ajoutant 19 points produits et 16 buts sur balles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *